Blog

Sécuriser la reprise ! Nouveau WEBINAR MggVoltaire / Inscrivez vous avant les autres !

16 avril 2020

11 mai 2020, telle est à ce jour la date envisagée de la fin progressive du confinement.

Pour les entreprises, il est dès à présent nécessaire de bien se préparer à cette échéance et d’anticiper les nombreuses problématiques juridiques et RH. 

Comment gérer la reprise de l’activité ? Quelles mesures de sécurité mettre en place ? Comment moduler le recours à l’activité partielle ? Comment aménager le temps de travail pour l’adapter aux besoins de l’activité ? Comment favoriser un dialogue social constructif ? Quels outils pour rémunérer le surcroît d’activité et les conditions de travail difficiles ?

Si les questionnements sont multiples, les risques pour l’entreprise le sont également. Le Ministère du Travail a d’ores et déjà annoncé que de nombreux contrôles seront opérés une fois la crise terminée dans les entreprises ayant eu recours à l’activité partielle. 

Les entreprises devront également concilier impératif économique et obligation de sécurité (laquelle est entendue de manière particulièrement exigeante par les tribunaux), prendre toutes les mesures utiles pour obtenir l’implication de la collectivité de travail et éviter toute défiance susceptible de freiner la reprise d’activité (droit de retrait, droit d’alerte, multiplication des arrêts maladie…).

Pour faire le point sur l’ensemble de ces questions, MGG VOLTAIRE vous convie à un nouveau webinar le 24 avril 2020 de 11h30 à 13h00.

Ce webinar est totalement gratuit. 

Pour vous inscrire, il suffit de suivre le lien ci-dessous (si votre firewall bloque votre inscription, utilisez votre smartphone).

https://attendee.gotowebinar.com/register/6773509903357874702

Vous pouvez, si vous le souhaitez, vous joindre à notre engagement auprès de l’alliance « Tous unis contre le virus » de la Fondation de France, l’AP-HP et l’Institut Pasteur en versant une petite participation. Nous vous remercions par avance. 

https://dons.fondationdefrance.org/solidarite-avec-les-soignants-et-les-plus-fragiles/