Blog

Egalité de traitement pour les parents vaccinés et non vaccinés si l’enfant déclaré Covid +

8 septembre 2021

Dans un communiqué daté du 3 septembre 2021, le gouvernement a indiqué que les parents d’un enfant testé positif à la Covid-19 peuvent bénéficier d’un arrêt de travail dérogatoire, qu’ils soient vaccinés ou pas vaccinés.

Cette indemnisation est ouverte à un seul des deux parents au foyer, lorsqu’il ne peut pas télétravailler.

Cette règle met donc fin à une inégalité entre les parents non vaccinés (qui avaient droit à un arrêt de travail dérogatoire compte tenu de leur obligation d’isolement) et les parents vaccinés (qui n’y avaient plus droit en l’absence d’obligation d’isolement). En effet, les cas contacts n’ont plus l’obligation de s’isoler dès lors qu’ils justifient d’un schéma vaccinal complet et ne sont pas immunodéprimés, sous réserve d’avoir un test négatif.

Dans un premier temps, la plateforme de contact tracing de l’Assurance-Maladie contactera directement les parents concernés pour leur délivrer un arrêt de travail et les indemnités journalières. Puis, d’ici un mois, les parents concernés pourront bénéficier d’indemnités journalières en déclarant directement leur arrêt de travail sur le téléservice declare.ameli.fr.

A noter toutefois que les parents d’un enfant qui n’est pas testé positif à la Covid-19 mais dont la classe est fermée peuvent prétendre au chômage partiel « garde d’enfant ». Ce dispositif n’est ouvert qu’à un seul des parents par foyer, à condition qu’il ne puisse pas télétravailler.

https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/harmonisation-des-regles-d-indemnisation-des-parents-en-cas-d-enfant-declare